MESSAGE DE VOTRE RESPONSABLE D’UNITE JEAN SADOUNI

Cette année nous avons ouvert la période du carême avec de très belles cérémonies du « mercredi des cendres » ainsi que pour la première fois un carnet spécialement dédié à notre Unité pastorale : le « guide pour entrer dans la joie du carême ».  Et c’est avec beaucoup de joie d’ailleurs que beaucoup d’entre vous l’ont accueilli.  Loin de nous, à ce moment-là, de nous imaginer que nous allions vivre cette Sainte quarantaine d’une manière un peu spéciale, presque prise au mot : une mise en quarantaine. 

Notre Sainte quarantaine est bel et bien une « mise en quarantaine » au sens des mesures prises par notre gouvernement face à la propagation du virus COVID-19.  Les mesures qui sont prises engagent à des formes d’abstinence forcée, celles de la fréquentation des restaurants, des salles de spectacles, des brasseries, cafés et autres endroits où l’on se fait plaisir en famille et/ou avec des amis.  

C’est aussi la suspension de nos célébrations liturgiques et eucharisties (en-dehors des baptêmes, funérailles et mariages mais en cercle restreint).  N’oublions pas que toutes ces mesures, nécessaires pour enrayer le fléau, causent des mises en quarantaine collatérales si je puis dire : plus de visite dans les maisons de repos, le confinement des personnes âgées à la maison, pas de visite dans certains services d’hôpitaux etc.  Bref, nous sommes bien dans une période de Carême très spéciale, une sorte de traversée du désert, où nous sommes invités à marcher sur les pas du Christ et nous laisser conduire par l’Esprit.  

Ce que nous vivons en ce moment, qui touche à notre vie quotidienne malgré nous, peut nous ouvrir à un approfondissement spirituel.  Comment ? Je vois quatre possibilités qui s’ouvrent devant nous et qui veulent nous mener à une conversion du cœur et du regard : 

  1. La diminution des lieux de « consommation » de loisirs nous appelle à faire un retour sur nous-mêmes, à éprouver un certain manque qui nous invite à nous interroger sur ce qui est véritablement nécessaire dans la vie, sur ce que nous consommons, si je puis dire, par envie et ce dont nous avons véritablement besoin. 
  2. Nous pouvons dans ce temps nous ouvrir à une dimension spirituelle en nous unissant plus fort à Jésus dans le désert, dans la prière et en l’absence d’eucharistie, à laisser notre désir de communion se creuser. Pour nourrir cette communion spirituelle, nos églises resteront ouvertes aux heures des célébrations dominicales, les cloches sonneront comme d’habitude et nos prêtres célébreront la messe à huit clos.
  3. Nous sommes également invités à prendre le temps de la prière en famille ou seul (vous trouverez sur notre site et sur ce feuillet quelques propositions à ce sujet, voir aussi notre chemin de carême dans votre carnet).
  4. Ce temps est également propice à nous ouvrir le cœur à la fraternité envers nos voisins, ceux qui sont plus fragilisés (les personnes âgées et/ou isolées) et à cultiver une bienveillance mutuelle en nous aidant les uns et les autres. N’hésitez pas à vous mettre en contact avec les personnes de votre voisinage qui auraient besoin d’aide pour leurs courses, que ce soit pour de la nourriture ou des médicaments.  Si vous avez besoin d’aide, n’hésitez pas à prendre contact avec nos secrétariats aux heures habituelles d’ouverture. Vous pouvez également donner votre nom et coordonnées si vous êtes disposés à offrir vos services au 02 344 23 65 ou aop.stpierre@upboetendael.be.

Sachez que votre Unité pastorale Boetendael tient à être proche de vous et à vous soutenir dans cette période de traversée du désert de notre temps. Notre site www.upboetendael.be  et notre page Facebook www.facebook.com/upboetendael/ seront les lieux privilégiés de contact, mais vous trouverez également des feuillets de prières et de méditation dans vos églises. Sachez aussi que nos prêtres et moi-même, ainsi que toute l’équipe pastorale et nos bénévoles qui œuvrent dans notre Unité restent également à votre disposition.  

N’hésitez pas à vous abonner à notre « newsletter » (via notre site).  Elle vous sera envoyée par email toutes les semaines, afin de vous tenir au courant de nos activités ou de tout changement en fonction de l’évolution de la situation. 

En union de prière, 

Jean Sadouni  Responsable de l’Unité Boetendael 

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.