Une communauté d’espérance !

BILLET PASTORAL

Chers amis,

La raison qui me fait m’adresser à vous n’est pas étrangère à ce quatrième dimanche du temps pascal dont l’Évangile reprend le discours de Jésus sur le « bon pasteur ».  Et qui dit « pasteur » dit pastorale ; ce qui m’amène vers vous pour faire une brève relecture de ce que nous vivons dans notre Unité Pastorale.

Comme chrétiens, nous sommes porteurs de l’Évangile, c’est-à-dire de la bonne nouvelle apportée par Jésus.   Comme tels, nous sommes mus par le dynamisme de l’espérance qui doit amener à scruter ce qui se passe dans le monde afin d’y trouver les signes de l’Esprit de Celui qui toujours nous précède. 

La crise que nous vivons est tout à fait exceptionnelle car c’est la première fois que la vie passe avant l’économie, ce qui a débouché sur des élans d’empathie, d’altruisme, de solidarité et de fraternité partout dans le monde et bien entendu chez nous.  De plus, avec les mesures sanitaires en cours, il ne s’agit pas seulement de se préserver soi-même mais également les autres (même lorsque l’on n’a pas de symptômes !).  C’est une véritable mise en action du « aimer son prochain comme soi-même ».

L’expérience nous montre qu’après chaque crise importante la vie reprend, mais pas comme avant.  Ce sera aussi le cas pour la pastorale. 

Passons en revue quelques expériences faites dans notre Unité (il y en a eu plus que ce que je vais énumérer) et voyons ensemble comment elles peuvent être les prémices à un discernement pastoral pour l’avenir :

  • L’absence de « matinée de la foi » et donc de catéchèse pour nos jeunes, a engendré des formes de catéchèse familiales sur la base de documents que nous avons partagés : homélie en bande dessinée, idées de prière en famille, carnet du temps pascal et bien entendu le carnet de la catéchèse de cheminement. Les retours que nous recevons de certains parents sont vraiment encourageants et enthousiasmants. 
  • L’absence de célébration de l’Eucharistie en communauté a favorisé l’expression de  temps de prière et/ou de partage de la parole en famille, en couple, avec les enfants, rendez-vous pour un temps de prière par WhatsApp  etc;
  • À l’interpellation d’un de nos paroissiens, lors de mes contacts téléphoniques, une équipe s’est mise en place pour manifester notre soutien au personnel soignant de première ligne de l’Hôpital Sainte-Élisabeth, ainsi qu’aux malades du coronavirus et du personnel de l’aumônerie.  Nous leur avons confectionné des cartes de vœux de Pâques et offert des chocolats.  Les textes sur les cartes ont été rédigés par le paroissien à l’origine du geste.
  • Les enfants et les familles des matinées de la foi ont envoyé vers les maisons de repos des dessins pour les personnes âgées privées de visites et ce, en collaboration avec la pastorale de la santé.  Une forme de charité joyeuse réellement exprimée.  Les retours du personnel des maisons de repos furent très touchant.
  • L’analyse des réactions sur notre site internet de l’unité nous a démontré un intérêt pour ce qui se vit dans l’Unité pastorale et pour les messages apportés pendant ce temps de crise. 

Au début de l’année pastorale, je vous avais annoncé le thème que nous avions choisi en équipe pastorale d’unité : « Vivre son baptême ».  «  Vivre son baptême », c’est mettre en mouvement nos vocations baptismales qui sont : les vocations prophétique, sacerdotale et royale. 

Dans ce que je vous ai énuméré comme expériences vécues,  les efforts de catéchèse familiale et de partage de la prière et la parole, c’est la vocation sacerdotale qui s’exprime ; dans les élans service et de solidarité,  c’est la vocation royale qui s’exprime ; et dans les élans de soutien, d’éveil à la conscience sur les besoins de ceux qui sont fragilisés, malades ou dans le besoin c’est la vocation prophétique

Toutes ces actions montrent combien est vivante la foi que nous portons dans notre communauté.  Comme écrit au début cette lettre, il y a là une véritable dynamique de l’espérance.  Et dans cette espérance, je vois aussi se dessiner une forme de « collaboration pastorale nouvelle » dont les contours seront à discerner à l’avenir. 

Un(e) chrétien(ne) est un être profondément optimiste.  Pas d’un optimisme béat, mais basé sur l’Évangile, sur la Bonne Nouvelle de Jésus Christ, qui est porteuse de Joie et de Vie-talité.  Nous ne sortirons pas de la crise à l’identique.  L’expérience que nous aurons vécue va profondément changer notre manière de voir la vie, de voir l’autre et même l’Autre. 

Tout ceci va agir comme une forme d’accélérateur providentiel dans le sens d’une maturité, d’une autonomie, d’une prise de responsabilité plus grande au niveau pastoral.  Il me semble même que, de par la séparation forcée avec la vie sacramentelle, on explore une sacramentalité plus fondamentale, plus vaste, plus incarnée : celle d’un corps fragile et précieux d’humanité où nous ne sommes plus théoriquement prochains les uns des autres, mais tellement nécessaire les uns aux autres que cela nous brûle.  Une réelle présence les uns aux autres dans ce Corps plénier du Christ, que nous sommes !

Chers amis, voilà pourquoi je crois que la « pastorale » de notre Unité n’est pas seulement l’affaire de quelques-uns mais c’est l’affaire de tous,  et donc de la communauté que nous formons.    Quelle espérance et quelle Joie pour l’avenir !

Demandons au Seigneur de continuer à nous faire la Grâce de sa Présence et celle de l’aimer à la manière de cette parole : «  Pierre m’aimes-tu plus qu’eux ?  Pais mes brebis ».

Jean Sadouni
Responsable de l’Unité Pastorale

Print Friendly, PDF & Email

2 pensées sur “Une communauté d’espérance !

  • 1 mai 2020 à 15:16
    Permalink

    Oui, Jean, quelle espérance ! Garder le lien ! Bien sûr, il nous semble si ténu en ces jours difficiles ! C’est vraiment au cœur de nous-même que nous pouvons creuser; là il y a une Source que, peut-être, nous ignorions ou avions oubliée.
    Prier là où nous sommes nous unit et nous prépare aux retrouvailles de l’Agneau immolé.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.