Où es-Tu Seigneur ?

Ascension : Ac 1, 1-11

« Vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée et la Samarie et jusqu’aux extrémités de la terre ». Nous avons vu dimanche dernier comment la persécution des hellénistes à Jérusalem et les circonstances nouvelles avaient vu cette parole de Jésus se réaliser par le ministère de Philippe en Samarie. Cette parole est au cœur du récit de l’ascension qui ouvre le Livre des Actes des Apôtres.

Luc rappelle à son « cher Théophile » ce dont il a « parlé » dans son évangile, concernant « tout ce que Jésus a fait et enseigné depuis le moment où il commença, jusqu’au jour où il fut enlevé au ciel, après avoir, par l’Esprit-Saint, donné ses instructions aux Apôtres qu’il avait choisis. » Et il raconte dans ces versets cette dernière rencontre de Jésus avec les siens.

Les Apôtres ne semblent cependant toujours pas avoir compris le message et la mission du Christ : « Seigneur, est-ce maintenant le temps où tu vas rétablir le royaume pour Israël ». En sont-ils encore à croire à une restauration monarchique qui viendrait couronner l’œuvre terrestre de Jésus ? Et Jésus ayant disparu à leur regard, « ils fixaient encore le ciel où Jésus s’en allait », comme s’ils attendaient une intervention divine, capable de précipiter le cours d’événements dont ils ne voient pas la fin. Ne leur ressemblons-nous pas parfois ? Une Eglise triomphante plutôt que servante, une réponse quasi magique à nos demandes, alors que la seule demande vraiment chrétienne est celle qui porte sur le don de l’Esprit.

Deux hommes en vêtements blancs les ramènent sur terre et leur font comprendre que, comme vient de leur dire Jésus, ce sont eux désormais, dans la force de l’Esprit-Saint, à être les témoins du Royaume, de la mort et de la résurrection du Christ. Au travail !  Mais il n’y a pas de pire sourd que celui qui ne veut pas entendre ! Il faudra le violent coup de vent de la pentecôte pour qu’ils laissent enfin l’Esprit agir en eux.

« Jusqu’aux extrémités de la terre » : nous y sommes. En attendant « ce Jésus qui viendra de la même manière que vous l’avez vu s’en aller vers le ciel », ne cessons d’accueillir l’Esprit-Saint pour être à notre tour les témoins du Christ Seigneur. Marana tha, viens Seigneur Jésus !

Abbé Robert.

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.