100 = Maximum de présents à nos messes !

Réduction du nombre de participants lors de nos célébrations (toujours avec le port du masque pendant toute la messe):

… rien ne pourra nous enlever la joie de l’Évangile !

Ce lundi 27 juillet, le Conseil de Sécurité National, a décidé de renforcer les mesures sanitaires de sécurité afin de ralentir la propagation de la Covid-19.  Même si la situation n’est pas encore la même que ce que nous avons vécu au mois de mars, l’augmentation de cas déclarés est quand même alarmante.  Parmi ces mesures, nous avons notamment le retour à la limitation de 100 participants, pour les événements encadrés, attirant un grand nombre de personnes.  Nos célébrations eucharistiques font partie de ce critère. Cette mesure est d’application depuis le 29 juillet 2020.

Nous aurons à nouveau à faire preuve de patience et d’humilité dans nos célébrations.  C’est le moment de nous rappeler les paroles de Saint Paul dans sa deuxième lettre aux Corinthiens lorsqu’il nous dit de nous souvenir que «  …Nous portons un trésor comme dans des vases d’argiles; ainsi on voit bien que cette puissance extraordinaire appartient à Dieu et ne vient pas de nous.  En toutes circonstances, nous sommes dans la détresse, mais sans être angoissés ; nous sommes déconcertés mais non désemparés ; nous sommes pourchassés, non pas abandonnés (…).  Toujours nous portons, dans notre corps la mort de Jésus, afin que la vie de Jésus soit manifestée dans notre corps. »  *

De plus, rien ne pourra nous enlever la joie de l’Évangile et rien ne pourra devenir une excuse à réduire notre ferveur et notre engagement à suivre le Christ.  Au contraire, prenons ce qui arrive comme des défis à croître dans la foi qui nous incite à voir « la lumière que l’Esprit répand dans l’obscurité ».  

Écoutons le pape François qui nous dit que : « notre foi est appelée à voir que l’eau peut être transformée en vin, et à découvrir le grain qui grandit au milieu de l’ivraie. (…) même si nous éprouvons de la douleur pour les misères de notre époque et même si nous sommes loin des optimismes naïfs, le plus grand réalisme ne doit signifier ni une confiance moindre en l’Esprit ni une moindre générosité. »* * Une générosité qui se traduit dans un désir toujours renouvelé à venir rencontrer et célébrer le Christ dans une commune-union avec nos frères et sœurs de notre Unité pastorale, mais aussi de toute l’humanité.

Jean Sadouni
Responsable d’Unité

* Deuxième lettre de Saint Paul aux Corinthiens chapitre 4 verset 7 à 10
** Exhortation apostolique post-synodale du Pape François : Evangelii Gaudium ( 84)

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.