EXODE 4 : Shabbat, le culte et l’idolâtrie


Nous voici à la quatrième et dernière étape de l’itinéraire de ressouvenance sur lequel Martine Henao nous a guidés, au cours de ce carême, dans les textes de l’Exode. L’alliance se scelle avec le don des 10 paroles de vie et le culte divin du shabbat rendu dont le rite est sans cesse mis en péril par le résurgence en nous de la tentation à l’idolâtrie générée par notre égyptien incomplètement intégré.

C’est ce que Martine nous explique dans la vidéo ci-dessous. Nous aurons ensuite, mercredi 31 mars à 20h, l’opportunité de partager en visioconférence sur ce que ce parcours représente pour nous. Pour obtenir le lien, il suffit d’adresser un email à jean.sadouni@gmail.com.

Pour revoir les trois premières étapes

Anne Wouters

Dans son exposé Martine nous propose de méditer sur un tableau de l’artiste, Anne Wouters. Ce tableau est extrait d’un livre publié avec le Père jésuite, Jean Radermakers, dont vous trouverez l’image de couverture ci-contre. Pour plus de renseignements et éventuellement commander ce livre cliquer ici.

Anne Wouters nous est déjà familière car elle accompagne souvent nos carêmes (2019, 2020, 2021) par ses illustrations des images que nous recevons lors des célébrations au cours du carême et qui, mises bout à bout, forment un itinéraire, une fresque. Ci-dessous l’itinéraire de 2021.

Anne Wouters : Fresque des vignettes de carême 2021
Print Friendly, PDF & Email

Une réflexion sur “EXODE 4 : Shabbat, le culte et l’idolâtrie

  • 29 mars 2021 à 14:21
    Permalien

    Bonjour,
    même si je ne participe pas à l’échange qui suit la diffusion de la vidéo, je tiens à dire tout mon intérêt pour les contenus, qui me nourrissent spirituellement, dans ce temps de carême 2021.
    Merci beaucoup pour la richesse de l’enseignement.
    Soeur Ginette

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.