Homélie dimanche 21 juin

Homélie dimanche 21 juin 2015

L’événement de la semaine dans l’Eglise, c’est la publication de l’encyclique du pape François, encyclique intitulée « Laudato si ». Un cri du pape François pour l’écologie, pour sauver la planète terre, notre terre est en pleine tempête, notre mère la terre comme disait St François d’Assise. Et le pape de rappeler que l’homme n’est pas le Seigneur de l’univers mais il en est le gestionnaire, l’administrateur responsable, la terre lui a été confiée par Dieu. Le pape François y pointe la responsabilité humaine et revient souvent sur une conception qui lui est chère et qui est exprimée en 3 mots : « tout est lié ».

Aujourd’hui plus que jamais, le salut de la terre, la première création, est liée au salut de l’humanité. L’une et l’autre, la terre et l’humanité sont dans la tempête ! Pour le pape, si la terre va mal, c’est parce que l’homme va mal, c’est lié. Une réconciliation est nécessaire entre l’humanité et la Création. L’humanité ne tient plus compte des limites de la Création. Pour le pape, la théorie de la croissance des marchés n’est pas la solution aux problèmes, mais bien une décroissance. A bien comprendre … une décroissance dans quelques parties du monde mettant à disposition des ressources pour une saine croissance en d’autres parties ». Il y a un partage à opérer des richesses de la création. François réveille nos consciences et appelle aussi l’Eglise à plus d’austérité, de sobriété, de simplicité responsable. Le pape donne l’exemple par la sobriété de sa vie.

« Tout est lié ». La barque de l’Eglise est dans la tempête, mais elle n’est pas seule. La tempête frappe aussi d’autres barques : l’économique, le politique, la solidarité sociale, … La crise écologique en est la conséquence (pas la cause !). Aujourd’hui, cette crise écologique peut être le début de notre salut. Il peut y avoir une prise de conscience. Les crises peuvent être des chances, des opportunités pour changer, pour grandir. Cela dépend de la façon dont nous les traversons, dont nous les vivons. Comme tout est lié, tout est également plus complexe. Le pape lance un appel pressant pour que tous, dirigeants politiques, financiers, économiques et simples citoyens dialoguent, agissent et changent de vie. Il faut faire taire toutes les forces ennemies, les vents et les vagues qui s’acharnent contre les barques du salut. Ces forces ennemies ont ceci en commun, c’est qu’elles sont individualistes, elles ne recherchent pas le bien de l’ensemble mais le bien de quelques-uns. A toutes ses voix individualistes, le pape dit comme Jésus : « Taisez-vous ! ». Dans la première lecture, le Seigneur dit « STOP à l’orgueil de tes flots ». C’est une tradition biblique que d’utiliser des images de la nature pour parler de ce qui se passe dans l’humain. Stop à l’orgueil, stop à l’individualisme, stop à l’exploitation irresponsable des ressources de la planète, stop à l’égoïsme … L’Eglise, nous donc, nous avons une responsabilité.

L’Eglise en Belgique est en crise et doit gérer de manière responsable les personnes, les biens financiers et immobiliers. Nous devons faire cela également dans notre UP ! Jésus semble dormir, réveillons-le. Mais écoutons également sa voix qui dit « taisez-vous », arrêter de créer des vagues, de faire du vent avec peu de chose. Nous ne pouvons pas en même temps crier à l’aide et créer nos propres tempêtes. Il y a 2 expressions françaises qui disent cela :

  • Qui sème le vent récolte la tempête : à ne semer que des contrariétés, même petites, un grave incident va survenir à cause de tout cela.
  • Il fait du vent/C’est du vent ! : les actes ou les paroles d’une personne n’étaient qu’un effet d’annonce et n’auront pas d’application réelle.

Soyons sérieux et responsables ! Restons calme dans la tempête !

St Augustin : « Quand la tempête est dans ton cœur, réveille donc le Christ afin que le Christ s’éveille en toi … laisse le Christ te parler et te dire « Silence, tais-toi » et imite les vents et la mer : obéis au Créateur ! ».

Mettons une limite à notre désir de toute puissance.

Que le Christ et la Création soit notre unité. Tout est lié !

 

Abbé Guy Van Den Eeckhaut

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.