Très sainte fête de Pâques !

Le carême nous a rappelé qu’il nous faut mourir afin de vivre. Vient le moment d’entrer dans la Vie !  Réveillons-nous et levons-nous d’entre les morts !

Je vous partage un extrait de « Jade et les sacrés mystères de la vie » de François Garagnon. C’est l’histoire d’une petite fille qui se passionne pour les choses spirituelles.

« Une fois, même, je suis passée de l’autre côté de la vie.
C’était en rêve.
J’étais poursuivie par le diable, qui voulait me faire croire que Dieu et compagnie, c’était de la bêtise.
Moi, je l’ai accusé de concurrence déloyale, et il l’a très mal pris.
Bref, je ne sais pas trop ce qui s’est passé après, toujours est-il que je suis morte.

Alors, je me suis réveillée.

J’ai souvent pensé à cette histoire.
Je me suis dit : quand on meurt en rêve, on se réveille.
Pardi, c’est normal, puisqu’on ne peut pas imaginer ce qu’il y a après la mort !
Et si la vie, c’était tout pareil : oui, peut-être bien que la vie c’est un rêve, et que quand on meurt, on se réveille vraiment.
Pour de bon.
Dans la vraie vie.

Enfin, bon : qui peut le dire ?
On verra ça plus tard, au moment de mourir.
Justement, le moment de mourir, c’est comment à votre avis?

Quand on est un p’tit bout d’chou comme moi, il faut se projeter loin dans l’avenir pour savoir.
C’est du futur antériorisé à l’échelle galactique !

Je voudrais savoir à quoi on pense avant de mourir, parce que si on savait ça au moment ou on naît, peut-être qu’on vivrait autrement… »

Joyeuse fête de Pâques !

Abbé Guy Van Den Eeckhaut

Photo : chemin de carême, St Marc à Uccle, Marie de Dorlodot

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.