Signe de la tendresse de Dieu

Dans le contexte de la Pastorale interdiocésaine des visiteurs des malades, quelque 400 visiteurs de malades, venant du Brabant Wallon, de Bruxelles, du Hainaut,de Liège, de Namur & du Luxembourg, ainsi que de notre Unité Pastorale, ont participé à une journée avec le Cardinal Jozef De Kesel au sujet du signe de la tendresse de Dieu.  Cela s’est passé le samedi 28 octobre 2017 au Collège Notre Dame de la Paix à Erpent.

Le Cardinal De Kezel a cité le Concile Vatican II qui dit que l’Eglise est le sacrement de l’amour de Dieu.  Il a élaboré comment la mission des visiteurs des malades est toujours signe de cette mission d’Eglise.  Faire des visites aux malades demande une attitude humaine, mais aussi une attitude conforme à l’Evangile, ce qui demande une recherche de la spiritualité.

Etre visiteur des malades est une mission très délicate, peu visible, très discrète, indispensable.  Il ne s’agit pas directement d’annoncer l’Evangile.  Il n’y a pas d’autre agenda que la visite elle-même. La rencontre trouve toujours son sens dans la rencontre elle-même, et ne sert jamais à quelque chose d’autre.  En y allant, on est un signe – une présence.  Il ne s’agit pas de faire ; on est simplement là, comme la Vierge à côté de la croix.

Si vous êtes intéressé(e) par devenir membre de l’équipe des visiteurs, ou si vous souhaitez en savoir plus, vous pouvez contacter Mme Marie-Thérèse Simon au 0472 432521.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *