Soutenir …

(Il) était en route, arriva près de lui ; il le vit et fut saisi de compassion.
Luc 10,33-34

Nous étions nombreux, ce mardi matin à 8h30 à Saint-Pierre. Nous étions réunis pour consacrer nos prières à toutes les personnes traumatisées, meurtries, blessées, endeuillées, spoliées, délogées par ce cataclysme météorologique. Une assemblée qui priait simplement et dignement en ce début de journée décrétée « deuil national ».

Les premières heures passées …

Il s’approcha, et pansa ses blessures en y versant de l’huile et du vin ;
Puis il le chargea sur sa propre monture, le conduisit dans une auberge et prit soin de lui.
Luc 10,33-34

Après le temps de l’émotion devant la catastrophe, des premiers secours d’urgence, des dons de première nécessité, de la solidarité dans le déblaiement et les travaux des premières heures s’ouvre maintenant la longue période du soin et du soutien. Les communautés sinistrées, profondément reconnaissantes de toute cette aide spontanée, nous demandent de cesser les dons en nature qui continuent à affluer de toute part et qui, après avoir été absolument nécessaires, accaparent maintenant un temps précieux pour leur triage et leur stockage, temps indispensable à d’autres besoins.

… voici le temps des dons

Le lendemain, il sortit deux pièces d’argent, et les donna à l’aubergiste, en lui disant : “Prends soin de lui ; tout ce que tu auras dépensé en plus, je te le rendrai … »
Luc 10,34-35

Une seconde phase s’ouvre maintenant où l’aide à besoin de se « professionnaliser », d’être prise en main par des personnes et des institutions qui ont l’expérience des situations de catastrophe. Nous entrons dans une phase où la bonne volonté ne suffit pas et peut au contraire nuire au rétablissement des sinistrés.

Nous devons continuer à contribuer au redressement de ces régions et de leur population et nous pouvons le faire en soutenant des organismes comme la Croix Rouge de Belgique ou comme Caritas. Nous pouvons faire un don quel qu’il soit via le compte en banque BE79 2100 6791 7533 avec la mention « inondations » ou bien en cliquant sur le bouton « faire un don ». Une attestation fiscale sera émise pour les dons à partir d’EUR 40,-.

Mentionner « Inondations » dans le nom du projet à soutenir

Pour tout DON égal ou supérieur à 40 €/an en 2021 à Caritas Secours francophone, une attestation fiscale vous sera délivrée.

… et du soutien.

…Je te le rendrai quand je repasserai.
Jésus (…) dit : « Va, et toi aussi, fais de même. » » Luc 10,35,37

Et si l’émotion disparait peu à peu à partir de ce moment, nous devons faire en sorte qu’elle soit remplacée par la fraternité. Comme le Samaritain, nous devrons laisser chacun se reconstruire tout en passant et en repassant pour vérifier que les conditions de son rétablissement soient réunies.

Nous ne pourrons aider tout le monde de façon identique, C’est pourquoi des contacts sont actuellement en cours pour identifier une communauté à laquelle notre Unité Pastorale pourra apporter le soutien d’une épaule fraternelle, jusqu’à ce que suffisamment rétablie, elle puisse nouveau, reprendre la route. Nous vous tiendrons informés de l’évolution de la situation.

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.