A.O.P. quésaco ?

L’Association des Œuvres Paroissiales (asbl) est un des deux bras du temporel de notre Unité Pastorale, et ce avec les Fabriques d’Eglise.

les Fabriques d’Eglise.

Ces dernières sont chargées de permettre l’organisation du culte, donc rémunérer le salaire des sacristains et organistes, acheter pain, vin, missels et lectionnaires, vêtements et linges liturgiques, payer les frais de consommables dans les églises et chapelles, assurances, entretien…

Les rentrées pour ces fabriques, qui doivent rester autonomes par paroisse de par la loi, dépendent des collectes et des dons, et surtout de leur patrimoine immobilier, bien inégal entre les FE de notre Unité. Ainsi la FE Saint-Marc, qu’on pourrait croire la mieux lotie, ne dispose que des locations des salles sous l’église, interrompues par la Covid-19, et a bien du mal à remplir ses devoirs en ces temps difficiles.

L’AOP

L’AOP permet de gérer tout le reste, soit les actions pastorales et d’Entraide (cette dernière en lien avec l’asbl Entraide Boetendael Alliance). Pour cela, il faut rémunérer le secrétariat et payer les charges de celui-ci, imprimer bien des documents, organiser la catéchèse, soutenir les équipes des visiteurs de malades et de personnes isolées, …

Mais contrairement aux Fabriques d’Eglise qui ont interdiction légale de le faire, nous avons pu réorganiser l’AOP en Unité, alors qu’il y a 5 ans encore, chaque paroisse gérait ses activités indépendamment des autres.

Un Comité du Temporel existe maintenant qui regroupe l’ensemble des activités de l’AOP pour toute l’Unité Pastorale. Il se compose d’un représentant de chaque ancienne paroisse et de trois membres de l‘Equipe Pastorale d’Unité. Il gère les ressources et les dépenses de l’AOP. Ses ressources sont bien sûr les collectes et dons ; mais nous avons la chance de posséder à l’AOP un patrimoine immobilier que nous entretenons et qui génère des bénéfices. Ici aussi les locations des salles ont été interrompues pendant 4 mois, ce qui diminue nos rentrées cette année.

Concrètement comment ça marche ?

Le Comité du Temporel s’est donné pour objectif de faire en sorte que les activités pastorales couvrent leurs frais spécifiques (formations, location de salles, petit matériel …) et nous sommes fiers de dire que dans l’ensemble elles y parviennent très bien grâce aux collectes et aux p.a.f. spécifiques. Néanmoins il reste à financer une grande partie de l’administration de l’Unité Pastorale (publications générales, site internet, comptabilité, réviseur d’entreprise, secrétariat …). Ceci se fait grâce au surplus de la gestion de nos immeubles et ce malgré le fait que les loyers soient généralement fixés à des tarifs sociaux. Depuis peu ce Comité s’efforce aussi de dégager un surplus qui devra nous permettre de rémunérer un assistant paroissial pour soutenir notre action pastorale.

Un vieux dicton dit : « Mens sana in corpore sano » – « un esprit sain dans un corps sain » et c’est tout l’objectif de l’AOP et du Comité du temporel.

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.