Catéchiste, un nouveau ministère.

Antiquum ministerium

Ce 10 mai, le pape François a créé formellement, par une lettre pastorale, le ministère de catéchiste. Cette lettre intitulée « Antiquum ministerium » commence par la phrase : « Le ministère de Catéchiste dans l’Église est très ancien », et se termine par « Par conséquent, après avoir examiné tous les aspects, en vertu de l’autorité Apostolique j’institue le ministère laïc de Catéchiste. »

Pour aller plus loin dans la réflexion, ci-dessous deux articles à lire. Cliquez sur les titres pour les retrouver sur le site CathoBel.

Tout savoir sur le nouveau ministère laïc de catéchiste

Les catéchistes vont devenir des ministres d’Eglise, sur décision du pape

L’apparente contradiction entre la nouveauté et l’ancienneté disparait lorsque l’on prend conscience de cet adjectif accolé au ministère : laïc. Il s’agit bien d’officialiser, d’encadrer et surtout de reconnaître la valeur du rôle assumé par nombre de laïcs dans notre église. Cette reconnaissance marque la redécouverte lente mais urgente de la vocation du baptême que chaque baptisé est appelé à assumer au sein de l’Eglise, selon ses talents et ses charismes.

Cette évolution suscite parfois des craintes auprès de ceux qui sont nés dans une église entièrement « cléricale », et où le rôle des laïcs était avant tout passif. Une de mes connaissances exprimait d’ailleurs cette inquiétude en me posant la question : « Mais alors à quoi servent encore les curés ? ». Je lui ai répondu par boutade que la question était mal posée et que la vraie question était plutôt : « Mais alors à quoi servent encore les laïcs ? ».

Dans sa lettre, le pape répond d’ailleurs aux inquiétudes des prêtres en citant Lumen Gentium, l’une des quatre constitutions conciliaires rédigées par le concile Vatican II. « Ils savent qu’ils n’ont pas été institués par le Christ pour assumer à eux seuls toute la mission salvifique de l’Église à l’égard du monde ; mais que leur charge éminente consiste à être les pasteurs des fidèles du Christ et à reconnaître leurs services et leurs charismes de façon à ce que tous, chacun à sa manière, coopèrent unanimement à l’œuvre commune.»

Portons ces catéchistes dans notre prière et demandons la bénédiction sur leur action.

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.