Nous irons avec Toi au désert …

Avec une cinquantaine de confirmands nous nous sommes retrouvés ce samedi 26 mars au centre spirituel de Notre-Dame de la Justice pour vivre notre journée de retraite.  Par ce temps estival, les visages rayonnants témoignaient de la joie de nous retrouver.

Nous avons commencé par la prière des Laudes, animée par le père Willy, accompagnés à la guitare et chantés par Pierre. Après une répétition des chants de la célébration qui a suscité quelques vocations de choristes auprès de Manon, Gaïa, Maxime, nous sommes entrés dans l’explication du sens de la Confirmation et du don de l’Esprit Saint grâce à l’intervention du père Willy, illustrée par quelques vidéos.

L’Esprit Saint aidant, chacun a pu rédiger sa lettre au doyen en petits groupes avec en prolongement, la fabrication de petites colombes en papier ornées par les dons de l’Esprit Saint, atelier animé avec talent par Monique. Après un moment de détente et des jeux en extérieur, le moment était venu de partager le repas, très apprécié par tous et préparé par le personnel du centre. Un grand merci à eux !

L’après-midi a commencé à l’église par une sensibilisation et une préparation à recevoir le sacrement de réconciliation, illustrée par le père Tam autour de l’Evangile du fils prodigue. Chacun a ensuite pu se confesser, avec le renfort de 3 prêtres, dans une atmosphère recueillie procurée par l’adoration du Saint Sacrement, ainsi qu’un fond musical assuré par Henriette au clavier et Pierre à la guitare. Chaque confirmand a été invité à écrire les manquements qu’ils ont confiés au Seigneur sur une feuille de papier, puis toutes ces feuilles ont été brûlées devant la grotte de la Vierge, symbole du pardon des péchés sous la maternelle protection de Marie.

Les jeunes ont également pu noter des « paroles de vie », phrases des écritures qui les ont touchées et qui seront disposées sur les chaises lors de la célébration des sacrements pour accueillir les familles.

Enfin, la retraite s’est terminée, lorsque les parents nous ont rejoints, par une messe priante et joyeuse en cette veille de dimanche de laetare (jour de joie). Finalement, beaucoup de joie, de fraîcheur, de confiance et d’abandon au Père.

Quelle belle journée !

Gisèle SENTIER

Print Friendly, PDF & Email