Du beau monde et de la bonne humeur …

« SI TU SAVAIS LE DON DE DIEU ! »

Jn 4,10

Cette parole du Christ est celle choisie par Jean SADOUNI, responsable de notre Unité Pastorale et par toute l’équipe pastorale d’Unité comme leitmotiv de l’année pastorale 2022-2023. Un thème qui est un vibrant appel adressé à nous tous d’effectuer un véritable et profond retournement. Et quoi de mieux que la crise écologique et l’encyclique LAUDATO SI’ pour servir de point de levier à l’accomplissement de cette conversion.

Dans ce cadre, Jacques BIHIN, diacre, iconographe, et artiste photographe a accepté avec joie de planter la tente de son exposition «  L’urgence et la beauté de la conversion écologique » chez nous dans l’église Saint-Pierre.

Ce vendredi 14 octobre, le vernissage de cette exposition a regroupé un public attentif, ouvert et curieux, ainsi que quelques invités de marque et personnalités de l’église et de la commune. Peut-être y étiez vous.

Pour ouvrir la soirée, Jean Sadouni a donné la parole d’abord à Monsieur Daniel Hublet, échevin des cultes qui s’est réjoui de la tenue de cette exposition et rappelé toute l’importance de l’engagement écologique de la commune.

C’est ensuite à notre évêque Mgr Jean Kockerols de rappeler que derrière la crise de l’énergie et du coût de la vie et celle de la guerre en Ukraine, se cache le défi civilisationnel de la crise écologique. Les premières passeront, la dernière est avec nous pour des décennies et appelle  une réponse en profondeur, une véritable conversion, en se laissant guider par la lettre, Laudato Si’, que nous adresse, à chacun de nous personnellement, le pape François.
Finalement Jacques BIHIN nous a lui-même présenté la réflexion profonde, écologique et spirituelle qui l’a amené à réaliser ce travail d’artiste et qui s’est imposée à lui lors de ses nombreuses visites sur l’île de Saint-Honorat.

Dans le public nous avons eu la joie de retrouver l’Imam Hafiz Essan Secundar de la communauté de la mosquée Baitul Mujeeb d’Uccle avec laquelle notre Unité Pastorale entretient des liens d’amitié. L’Imam et une délégation de sa communauté ont ainsi pu longuement déambuler dans l’exposition et rencontrer de nombreuses personnes et personnalités.

L’exposition elle-même met opportunément en parallèle des textes de Laudato Si’ et les photos de Jacques BIHIN. Si vous êtes comme moi, et que vous allez à cette exposition admirer en toute simplicité de « belles photos écologiques », elle vous réservera, à coup sûr un choc. En effet l’ensemble de ces photos de l’île Saint-Honorat, sphériques concaves ou convexes, sont l’œuvre d’un véritable iconographe qui a, ici, par le biais de la photographie, réalisé, à la manière des fondements de la peinture d’icônes, un objet qui mérite le qualificatif de « liturgique ». Elles nous relient au mystère en nous le dévoilant par-delà les mots et les phrases. Toutes ces photos ont strictement le même sujet : le ciel, la terre et la mer qui s’interpénètrent dans le cadre fermé de cette île « sainte ». Ce thème, Jacques BIHIN le médite profondément encore et encore. A chacun de découvrir pour lui-même ce mystère exprimé, toujours pareil et en même temps chaque fois si différent. Une expérience à ne manquer sous aucun prétexte.

Ci-dessous, la vidéo de l’exposé
de Mgr KOCKEROLS

Pour lire l’exposé de monsieur BIHIN,
cliquer sur l’image ci-dessous.

Print Friendly, PDF & Email