« Se faire petit … »

« …comme un rien sur la balance face au Créateur »

Zachée est en effet trop petit pour voir le Christ, comme nous en fait !

Le passage du Livre de la Sagesse nous le rappelle :
« le monde entier est devant toi comme un rien sur la balance, comme la goutte de rosée matinale qui descend sur la terre ».

C’est à ce Dieu créateur que nous devons l’existence, la survie, et le relèvement :
« Ceux qui tombent, tu les reprends peu à peu, tu les avertis, tu leur rappelles en quoi ils pêchent, pour qu’ils se détournent du mal et croient en toi, Seigneur ».

Sachons, comme Zachée, inviter le Seigneur dans notre maison commune, pour y vivre le partage et la fraternité et recevoir de lui le salut.

Abbé Robert

Laudato Si (n°13)

Le défi urgent de sauvegarder notre maison commune inclut la préoccupation d’unir toute la famille humaine dans la recherche d’un développement durable et intégral, car nous savons que les choses peuvent changer. Le Créateur ne nous abandonne pas, jamais il ne fait marche arrière dans son projet d’amour, il ne se repent pas de nous avoir créés. L’humanité possède encore la capacité de collaborer pour construire notre maison commune.

Je souhaite saluer, encourager et remercier tous ceux qui, dans les secteurs les plus variés de l’activité humaine, travaillent pour assurer la sauvegarde de la maison que nous partageons. Ceux qui luttent avec vigueur pour affronter les conséquences dramatiques de la dégradation de l’environnement sur la vie des plus pauvres dans le monde, méritent une gratitude spéciale.

Les jeunes nous réclament un changement. Ils se demandent comment il est possible de prétendre construire un avenir meilleur sans penser à la crise de l’environnement et aux souffrances des exclus.

Pape François

Si Tu savais le don de Dieu !

Le Seigneur a fait les cieux par sa parole, l’univers, par le souffle de sa bouche.
Il amasse, il retient l’eau des mers ; les océans, il les garde en réserve.

Que la crainte du Seigneur saisisse la terre, que tremblent devant lui les habitants du monde !
Il parla, et ce qu’il dit exista ; il commanda, et ce qu’il dit survint.

Le Seigneur a déjoué les plans des nations, anéanti les projets des peuples.
Le plan du Seigneur demeure pour toujours, les projets de son cœur subsistent d’âge en âge.

Heureux le peuple dont le Seigneur est le Dieu, heureuse la nation qu’il s’est choisie pour domaine!

Du haut des cieux, le Seigneur regarde : il voit la race des hommes.
Du lieu qu’il habite, il observe tous les habitants de la terre,
lui qui forme le cœur de chacun, qui pénètre toutes leurs actions.

Le salut d’un roi n’est pas dans son armée, ni la victoire d’un guerrier, dans sa force.
Illusion que des chevaux pour la victoire : une armée ne donne pas le salut.

Dieu veille sur ceux qui le craignent, qui mettent leur espoir en son amour,
pour les délivrer de la mort, les garder en vie aux jours de famine.

Nous attendons notre vie du Seigneur : il est pour nous un appui, un bouclier.
La joie de notre cœur vient de lui, notre confiance est dans son nom très saint.

Que ton amour, Seigneur, soit sur nous comme notre espoir est en toi !

(Psaume 32)

Bloquons cette date …

L’Urgence et la Beauté de la Conversion écologique

du 15 octobre au 11 décembre 2022 à l’église Saint-Pierre

« Comme jamais auparavant dans l’histoire,
notre destin commun nous invite à chercher un nouveau commencement. « 
Pape François, Laudato Si’ (§207)

Print Friendly, PDF & Email