La grâce de Dieu s’est manifestée …

… pour le salut de tous les hommes





Pour St-Paul, cette grâce nous « apprend à renoncer à l’impiété et aux convoitises de ce monde, et à vivre dans le temps présent de manière raisonnable, avec justice et piété. »

Saurons-nous, en ce temps de Noël, recevoir cette grâce et en nourrir notre spiritualité pour alimenter la passion de la préservation du monde ?

Abbé Robert

Laudato Si (n°216)

La grande richesse de la spiritualité chrétienne, générée par vingt siècles d’expériences personnelles et communautaires, offre une belle contribution à la tentative de renouveler l’humanité.

Je veux proposer aux chrétiens quelques lignes d’une spiritualité écologique qui trouvent leur origine dans des convictions de notre foi, car ce que nous enseigne l’Évangile a des conséquences sur notre façon de penser, de sentir et de vivre. Il ne s’agit pas de parler tant d’idées, mais surtout de motivations qui naissent de la spiritualité pour alimenter la passion de la préservation du monde.

Il ne sera pas possible, en effet, de s’engager dans de grandes choses seulement avec des doctrines, sans une mystique qui nous anime, sans «les mobiles intérieurs qui poussent, motivent, encouragent et donnent sens à l’action personnelle et communautaire».

Nous devons reconnaître que, nous les chrétiens, nous n’avons pas toujours recueilli et développé les richesses que Dieu a données à l’Église, où la spiritualité n’est déconnectée ni de notre propre corps, ni de la nature, ni des réalités de ce monde ; la spiritualité se vit plutôt avec celles-ci et en elles, en communion avec tout ce qui nous entoure.

Pape François

Si tu savais le don de Dieu !

Dieu, donne au roi tes pouvoirs,
à ce fils de roi ta justice.
Qu’il gouverne ton peuple avec justice,
qu’il fasse droit aux malheureux !

Montagnes, portez au peuple la paix,
collines, portez-lui la justice !
Qu’il fasse droit aux malheureux de son peuple,
qu’il sauve les pauvres gens, qu’il écrase l’oppresseur !
Qu’il dure sous le soleil et la lune
de génération en génération !
Qu’il descende comme la pluie sur les regains,
une pluie qui pénètre la terre.

En ces jours-là, fleurira la justice,
grande paix jusqu’à la fin des lunes !
Qu’il domine de la mer à la mer,
et du Fleuve jusqu’au bout de la terre !
Des peuplades s’inclineront devant lui,
ses ennemis lècheront la poussière.

Les rois de Tarsis et des Iles
apporteront des présents.
Les rois de Saba et de Seba feront leur offrande.
Tous les rois se prosterneront devant lui,
tous les pays le serviront.
Il délivrera le pauvre qui appelle
et le malheureux sans recours.
Il aura souci du faible et du pauvre,
du pauvre dont il sauve la vie.
Il les rachète à l’oppression, à la violence ;
leur sang est d’un grand prix à ses yeux.
Qu’il vive ! On lui donnera l’or de Saba.
On priera sans relâche pour lui ;
tous les jours, on le bénira.

Que la terre jusqu’au sommet des montagnes
soit un champ de blé :
et ses épis onduleront comme la forêt du Liban !
Que la ville devienne florissante
comme l’herbe sur la terre !
Que son nom dure toujours ;
sous le soleil, que subsiste son nom !

En lui, que soient bénies toutes les familles de la terre ; que tous les pays le disent bienheureux !
Béni soit le Seigneur, le Dieu d’Israël, l
ui seul fait des merveilles !
Béni soit à jamais son nom glorieux,
toute la terre soit remplie de sa gloire !
Amen ! Amen

Psaume 71

Print Friendly, PDF & Email