« Jubilé pour la Terre »

Le 1er septembre 2020, marque le début 6e Journée mondiale de prière pour la sauvegarde de la création. Cette « journée » qui réunit toute la famille chrétienne court du 1er septembre au 4 octobre, fête de saint François d’Assise. Cette année le thème choisi par la famille œcuménique :

« Jubilé pour la Terre »

« Vous ferez de la cinquantième année une année sainte, et vous proclamerez la libération pour tous les habitants du pays. Ce sera pour vous le jubilé » (Lv 25, 10)

Le pape François nous exhorte à participer pleinement à cette initiative en se basant sur le message de son encyclique : « Laudato si ». Au cours des quatre semaines ce cette « Journée mondiale de prière pour la sauvegarde de la création » nous publierons pas à pas le message que nous adresse le pape François.

Chers frères et sœurs,

Chaque année, surtout depuis la publication de la Lettre encyclique Laudato si’(1), le premier jour du mois de septembre est, pour la famille chrétienne, une Journée mondiale de prière pour la sauvegarde de la Création, avec laquelle commence le Temps de la Création, qui se conclut le 4 octobre dans le souvenir de saint François d’Assise. Durant cette période, les chrétiens, dans le monde entier, renouvellent la foi en Dieu créateur et s’unissent de façon spéciale dans la prière et dans l’action pour la sauvegarde de la maison commune.
Je suis heureux que le thème choisi par la famille œcuménique pour la célébration du Temps de la Création 2020 soit « Jubilé pour la Terre », justement en cette année marquant le cinquantième anniversaire du Jour de la Terre.

Dans les Saintes Écritures, le Jubilé est un temps sacré pour

se souvenir,
revenir,
se reposer,
réparer
et se réjouir.

Et pour nous,
comment ici
en Belgique,
à Uccle,
dans notre Unité Pastorale,
pourrions-nous agir avec nos moyens pour :

– nous rappeler que le destin ultime de la création est d’entrer dans le « sabbat éternel » de Dieu.

– prospérer comme communauté d’amour avec tous ce et ceux qui habitent la « maison commune »

– nous rappeler constamment que tout est lié.

Des idées ?
Envoyez-là nous à :
communications@upboetendael.be
Nous les publierons sur le site le 9 octobre.

1. Un temps pour se souvenir
Nous sommes par-dessus tout invités à nous rappeler que le destin ultime de la création est d’entrer dans le « sabbat éternel » de Dieu. C’est un voyage qui a lieu dans le temps, embrasse le rythme des sept jours de la semaine, le cycle des sept ans et la grande Année jubilaire concluant les sept années sabbatiques.

Le Jubilé est aussi un temps de grâce pour faire mémoire de la vocation originelle de la création à être et à prospérer comme communauté d’amour. Nous existons seulement à travers les relations : avec Dieu créateur, avec les frères et sœurs en tant que membres d’une famille commune, et avec toutes les créatures qui habitent la même maison que nous. « Tout est lié, et, comme êtres humains, nous sommes tous unis comme des frères et des sœurs dans un merveilleux pèlerinage, entrelacés dans l’amour que Dieu porte à chacune de ses créatures et qui nous unit aussi, avec une tendre affection, à frère soleil, à sœur lune, à sœur rivière et à mère terre » (2).

Le Jubilé est donc un temps pour le souvenir, où il faut conserver la mémoire de notre existence interrelationnelle. Nous avons constamment besoin de nous rappeler que « tout est lié, et la protection authentique de notre propre vie comme de nos relations avec la nature est inséparable de la fraternité, de la justice ainsi que de la fidélité aux autres » (3).

(…)

Nous publierons la suite de ce message la semaine prochaine

Print Friendly, PDF & Email

2 pensées sur “« Jubilé pour la Terre »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.