Coups de coeur

“Lève-toi et va” !

Fin du mois d’avril, le pape François rencontrait quelques centaines de jeunes vénitiens lors de son séjour dans la ville. Avec des mots très simples, il leur a apporté un message qui pourrait passé inaperçu dans le contexte général de sa visite mais qui mérite que nous nous y arrêtions. Particulièrement en pensant à ces jours où nous accompagnons nombre de nos jeunes dans les sacrements d’initiation.

« Se lever et aller ! » 
Nous arrivons à la fin de cette période liturgique où nous nous souvenons que nous faisons route avec le Ressuscité qui nous relève et nous rend à la dignité de notre nature. Nos frères orthodoxes l’évoquent si bien dans leur icône de la Résurrection.
Et c’est en quelque sorte le thème développé par François à l’adresse de ces jeunes venus l’écouter. Pour cela il leur rappelle que Dieu est « Un Dieu jeune qui aime les jeunes et qui nous surprend toujours » et que surtout à Ses yeux « Chacun de nous est beau, est belle et a un trésor en lui, (…) à partager et à donner aux autres.(…) »

N’oubliez pas de cliquer sur le carré pour l’agrandir

SE LEVER :
François va chercher ses jeunes auditeurs au fond même de la mésestime de soi qu’engendre souvent la traversée de la vallée de l’adolescence. C’est dans cette dépréciation de soi-même et cette culpabilité qu’il les retrouve pour leur dire :

« Vous avez un Père au Ciel et vous êtes donc un enfant du Ciel. (..)
Ne vous regardez pas avec vos yeux, mais pensez à la façon dont Dieu vous regarde. (…)
Chacun de nous est beau, est belle et a un trésor en lui, (…) à partager et à donner aux autres. (…) »
Dieu sait qu’en plus d’être beaux, nous sommes fragiles, et les deux choses vont ensemble. (…)
Il se tient là, juste à côté de vous et vous sourit, prêt à vous prendre la main et à vous relever.(..)
Dieu ne nous reproche pas nos erreurs (…) mais il nous tend la main. (…) Il voit des enfants à relever, pas des malfaiteurs à punir. »

Quelle belle perspective libératrice sur le « péché » que François sème là dans le cœur de ces jeunes !

ALLER :
Puis il les appelle à la persévérance, la constance dans le don de soi, la création et la gratuité.

« D’abord, nous nous levons, puis nous restons debout, nous “demeurons” lorsque nous avons envie de nous asseoir, de lâcher prise ou d’abandonner. (…) C’est pourquoi je vous dis : ne vous isolez pas, mais cherchez les autres, faites l’expérience de Dieu ensemble, trouvez un groupe avec lequel marcher pour ne pas vous fatiguer. (…) Et après s’être levé, partir. Partir signifie se faire don, se donner aux autres, la capacité de tomber amoureux ; et c’est une belle chose (…)
Pensez à notre Père, qui a tout créé pour nous (…) et nous, qui sommes ses enfants, pour qui créons-nous quelque chose de beau ?» (…) Ne l’oubliez pas : être créateur de beauté, (…) » soyez des « créateurs de nouveautés ! (…) Le centre, c’est la gratuité : faites naître une symphonie de la gratuité dans un monde qui cherche le profit ! »

ENVOI
Enfin il termine par ce merveilleux envoi où son appel se fait écho de celui du Christ :

Alors vous serez des révolutionnaires.
Allez, donnez-vous sans crainte !
Jeune personne qui veut prendre sa vie en main, lève-toi !
Ouvre ton cœur à Dieu !
Remercie-Le et embrasse la beauté que tu es !
Tombe amoureux de ta vie !
Ensuite, vas-y !
Lève-toi, aime-toi et pars !
Sors et marche avec les autres !
Cherche ceux qui sont seuls !
Colore le monde avec ta créativité !
Et peins avec l’Évangile les rues de la vie !
S’il vous plaît, peignez avec l’Évangile les rues de la vie!
Levez-vous et partez ! (…)
Jésus te lance cette invitation.
Lui-même, à de nombreuses personnes qu’Il a aidées et guéries, a dit : “Lève-toi et va” !

Une dernière réflexion :
Est-ce seulement aux « jeunes » que François s’adresse ? Ne sommes-nous pas tous enfants aimés d’ « un Dieu jeune qui aime les jeunes et qui nous surprend toujours » ?
Alors soyons jeunes !

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.